Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

                                                           

                                       le groupe hysope  
                     



  

Présentation

  • : hysope groupe de musique traditionnelles de dordogne
  • hysope groupe de musique traditionnelles de dordogne
  • : Site des musiciens occitans du Périgord (Dordogne France) HYSOPE groupe de musiciens occitans du Périgord Norbert Pasquet et Guy Beylat sont les membres fondateurs D'hysope, en 1980 depuis hysope, se produit, en Dordogne, aquitaine, France Louisiane.....ect radio/france : radio bleu, France musique, FR3, fr2, M6 Radio-Louisiane, plusieurs tv de Louisiane, RTBF de BELGIQUE
  • Contact

compteur

Recherche

LE FORUM D'HYSOPE

  groupehysopedordogne.meilleurforum.com

20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 01:00

f0f01916594980c53e76d63d37d081fc.jpg

 

le 20 Août -de 21h à 22h 

Balade aux flambeaux sur un sentier historique avec hysope

animation théâtrale

et concert bal folk de 22h à  1h avec  hysope

ringueta-le-groupe-hysope--06--56-.JPG

 

 

Visite du site de Gandumas

 

(L'Association « Mémoires de pierres à Gandumas » incite, durant la saison d'été, les habitants du pays, les touristes et promeneurs a participé à la visite commentée du site de ce village qui domine la vallée de la Loue et qui possède une toute petite église du XIIe siècle ornée d'un clocher-mur, à laquelle était accolé un cloître. En Gaulois, Gandumas signifiait : lieu élevé, chef de paroisse au début du Moyen-âge.

C'est St Mandé, originaire d'Irlande, implanté au XIe siècle qui a donné la renommée à l'église. Sa statue est toujours présente et on vient toujours le prier pour sa réputation de guérir le croup, les croûtes de lait des enfants et il serait même marieur et faciliterait les grossesses. Cette église a été tenue par les bénédictins de Ligueux et des projets de restauration y sont à l'étude et cet été, le village a connu de nombreuses manifestations. Jacqueline Desthomas est heureuse d'accueillir tous ceux qui s'intéressent  au patrimoine et guide la visite du site en débutant par l'église. Celle-ci est pavée de larges dalles en pierre qui gardent certaines traces d'inscription font penser que, devant l'autel, était l'emplacement du cimetière où étaient enterrés les notables.

Un petit trésor

A l'intérieur, des objets ont  été dérobés au fil des années mais on a retrouvé et conservé religieusement : un fond d'autel en bois du XVIIIe siècle, une pierre de fonts baptismaux, une vierge à l'enfant, des consoles murales avec ange en porcelaine, une croix de procession... La visite s'est poursuivie à pied sur un chemin qui mène vers la vallée où se trouvent les ruines du château et de la forge et où à mi-chemin on découvre « un cimetière de poche » datant de 1763 et encore en fonction ? Tout près, on peut observer les restes d'un « mur vitrifié », vestiges d'un habitat celtique appelé « Castel-Sarrazi » qui constitue encore un mystère pour les archéologues.)

Article provenant du site : http://excideuil.blogs.dordognelibre.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by association hysope - dans bal folk concert dordogne
commenter cet article

commentaires